Titre : La saga des Romanov, De Pierre le Grand à Nicolas II – Auteur : Jean Des Cars

Editions : Plon, 2008 – Nombre de pages : 372 p.

Date de lecture : mai 2020

Résumé

La Russie ne cesse de retrouver son passé impérial. Cette spectaculaire réconciliation a débuté en juillet 1998: lors de l’inhumation des restes de la fusille du dernier tsar, assassinée à Ekaterinbourg en 1918, Boris Eltsine demande publiquement pardon pour  » les crimes du bolchevisme, du stalinisme et de leurs successeurs « . Jean des Cars, témoin privilégié de cette cérémonie, raconte coalisent la dynastie des Romanov, de 1613 à 1917, est à nouveau entrée dans l’Histoire. Si quelques hautes figures comme Pierre 1er le Grand ou Catherine II ont toujours été estimées, on assiste au retour dans la mémoire collective de Paul 1er Alexandre 1er ou encore Alexandre III. Le temps des tsars est reconsidéré après la désinformation imposée par la Révolution, la guerre civile et la dictature. Et la Russie d’aujourd’hui découvre enfin ses souverains, ceux qui ont bâti le plus vaste pays du monde. « La Russie vit à l’heure d’un grand pardon. »

Mon avis

J’avais beaucoup aimé Francois-Joseph et Sissi : Le devoir et la rébellion, de Jean Des Cars. C’est pourquoi je me suis naturellement tournée vers cet auteur pour le sujet des Romanov. Il nous emporte sans difficulté en Russie, du Moyen-âge au XXe siècle. Il nous aide à comprendre les différents règnes et la personnalité des tsars qui se sont succédés. Le style est fluide et ce documentaire peut se lire comme un roman. Passionnant !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *