Titre : Annie au milieu – Auteur : Emilie Chazerand

Edition : Sarbacane, 2021 – Nombre de pages : 312

Date de lecture : septembre 2021

Résumé

Velma et Harold sont le frère et la sœur d’Annie.
Annie est « différente ». C’est comme ça que les gens polis disent. Elle a un chromosome en plus. Et de la gentillesse, de la fantaisie, de l’amour en plus, aussi. Elle a un travail, des amis et une passion : les majorettes.
Et Annie est très heureuse parce que, pour la première fois, sa troupe aura l’honneur de défiler lors de la fête du printemps de la ville.
Mais voilà, l’entraîneuse ne veut pas d’elle pour cet événement : elle n’est pas au niveau, elle est dodue… Bref : elle est « différente ».
C’est bête et méchant. Ça mord Annie et les siens, presque plus. Alors, qu’à cela ne tienne : Annie défilera, avec son équipe brinquebalante, un peu nulle mais flamboyante.
Ses majorettes un peu barjo. Ses barjorettes, quoi.

Mon avis

Un magnifique roman, frais et pétillant, sur la différence. Les différents liens familiaux et la place occupée dans la famille sont intérrogés. Les questionnements adolescents sont très bien menés, de nombreux sujets sont abordés. Un très bon moment de lecture !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.