Titre : Les fragmentés – Auteur : Neal Shusterman

Editions : Le masque poche, 2007 – Nombre de pages : 428 p.

Date de lecture : novembre 2014

Résumé

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro-vie et les pro-choix. Celle-ci stipule qu’il est interdit d’attenter à la vie d’un enfant du moment de sa conception jusqu’au jour de son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet d’avorter de son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu’il continue à « vivre » à travers d’autres. Lorsque Connor, Lev et Risa apprennent qu’ils vont être fragmentés, ils savent ce qu’il leur reste à faire : fuir et tenter de survivre jusqu’à leur dix-huit ans… 

Mon avis

Un premier tome coup de poing ! J’en ai eu le souffle coupé. Ce roman nous submerge par sa violence mais aussi par le courage des trois adolescents qui refusent la fragmentation. Les actions s’enchaînent et le suspens est au rendez-vous. Les chapitres sont courts, bien rythmés et efficaces !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *