Titre : Paris-Briançon – Auteur : Philippe Besson

Edition : Julliard, 2022 – Nombre de pages : 208

Date de lecture : février 2022

Résumé

Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit n5789. À la faveur d’un huis clos imposé, tandis qu’ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l’intimité et la confiance naître, les mots s’échanger, et les secrets aussi. Derrière les apparences se révèlent des êtres vulnérables, victimes de maux ordinaires ou de la violence de l’époque, des voyageurs tentant d’échapper à leur solitude, leur routine ou leurs mensonges. Ils l’ignorent encore, mais à l’aube, certains auront trouvé la mort.

Mon avis

Philippe Besson nous transporte dans le train couchette Paris-Briançon (que j’ai pris plusieurs fois, ce qui m’a permis de m’identifier plus facilement).

Nous le savons dès le début, un drame va faire mourir certains personnages à la fin de l’histoire, mais lesquels ? C’est toute la force de ce roman : nous nous attachons malgré nous à ces voyageurs d’une nuit. Tous ont des parcours différents, certains ont pris ce train par hasard ou par infortune.

Nous assistons à leurs échanges, leurs jeux, leur franchise, en craignant pour la suite.

Un roman bouleversant dont on ne sort pas indemne. Une écriture poétique et une ambiance nocturne particulière. Je vous conseille fortement ce livre !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.